EVASION : La Grèce continentale, un pays légendaire à la nature spectaculaire

Invitation au voyage à la découverte de la Grèce continentale, de ses mythes et de ses paysages.
Située au sud de la péninsule des Balkans, la Grèce est réputée pour ses vestiges, ses montagnes historiques et son littoral paradisiaque, long de 16 000 km. Entre mer et montagnes, la Grèce et ses paysages de carte postale s’explorent et se racontent à travers ses légendes transmises depuis l’antiquité. Voici une sélection non exhaustive d’escales conseillées durant votre odyssée.

L’Attique, aux alentours d’Athènes.

L’exploration de la Grèce continentale passe inévitablement par Athènes, la capitale grecque. La ville, qui fait face à la mer, regorge de vestiges antiques comme l’Acropole et le Parthénon, le théâtre de Dyonisos, l’Agora… Avec ses superbes plages et villas en bord de mer, la Riviera athénienne (qui s’étend du Temple de Poséidon jusqu’à Sounion) mérite aussi que l’on s’y attarde.

Après une courte escale au port du Pirée, quittez un instant le continent pour accoster sur l’île d’ Égine. Située au Sud de la péninsule de l’Attique l’île doit son nom à la fille du dieu Asopos qui aurait eu un fils de Zeus, Éaque. Ce dernier aurait nommé l’île en son honneur. Égine abrite de magnifiques villages de montagne, des vieux monastères, des temples antiques, des plages et forêts…

De retour sur la terre ferme et si le cœur vous en dit, prenez la direction du Cap Sounion qui abrite les ruines du temple de Poséidon. L’histoire veut que le temple ait été érigé par Zeus pour calmer la fureur de Poséidon suite à la nomination d’Athéna comme protectrice d’Athènes.

Un petit tour dans le Péloponnèse

Entre deux cités chargées d’histoire et pour marquer votre entrée dans le Péloponnèse, faites une halte à Porto Héli. Cette station balnéaire est aujourd’hui un haut lieu du tourisme où vous trouverez sans encombre de superbes maisons de vacances en bord de mer, des villas de prestige et des appartements vue mer. Vous méritez bien quelques jours de farniente sur la plage.

Le voyage reprend ensuite à Mycènes. La cité aurait été fondée par Persée avant d’être dirigée par Atrée, père D’Agamemnon (héros d’Homère et chef Achéen de la guerre de Troie). Elle est particulièrement intéressante à visiter pour ses vestiges antiques tels que la citadelle, les murs cyclopéens (qui auraient été construits par les cyclopes à la demande de Persée) et la porte des Lionnes, l’entrée principale de l’acropole.

À l’Est de la péninsule du Péloponnèse se trouve Corinthe, une des plus grandes cités de la Grèce antique. La déesse Éphyra ou Corinthe (le descendant du dieu Hélios) pourrait être à l’origine de la création de la cité. La ville possède un grand patrimoine archéologique et parmi les nombreux sites vous pourrez explorer les ruines de l’Agora, les temples d’Aphrodite et d’Apollon. Le canal de Corinthe qui sépare le Péloponnèse de la Grèce continentale est une autre curiosité de la région, qui surprend par ses dimensions (il est particulièrement étroit).

Remontée en Grèce centrale

Plus au Nord, le village historique de Delphes est un paradis à flanc de colline. Le nombril du monde, ainsi nommé par Zeus, est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les paysages de Delphes sont magnifiques : montagne, falaises, oliveraie… Apollon aurait érigé son sanctuaire à Delphes après avoir tué le dragon Python et la Pythie y prononçait ses Oracles.
Surplombant la cité de Delphes, le Mont Parnasse s’élève à plus de 2450 m d’altitude. En été chaussez vos chaussures de marche pour atteindre la résidence d’Apollon et des 9 Muses.
En hiver, vous pourrez skier dans la station de Parnassos, la plus grande du pays.

Épilogue bucolique en Thessalie 

Un peu moins mythologique mais tout autant mystique, découvrez le site des Météores et ses monastères perchés au sommet d’immenses pitons rocheux. Les monastères y ont été construits au 14e siècle et six d’entre eux sont encore habités aujourd’hui. Les paysages de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO sont hors du commun et font rêver tous les amateurs d’escalade.

En repartant vers la côte Est ne contournez pas le Mont Olympe, la plus haute montagne de Grèce (2917 mètres). Pénétrez dans le parc national et découvrez la demeure des Dieux et le trône de Zeus. La légende veut que vous puissiez l’apercevoir au sommet du Mont Olympe à la tombée de la nuit.

La cité côtière de Vólos est un port au passé légendaire. Elle aurait été fondée par Créthée, le fils d’Éole. Mais la mythologie se souvient surtout de son petit-fils Jason, le héros grec parti en quête de la Toison d’Or avec les Argonautes. Vólos est aussi une charmante localité balnéaire. Vous apprécierez ses nombreuses spécialités gastronomiques et les balades sur la plage.

La meilleure façon de conclure ce périple est de parcourir la terre des centaures, la montagne avec vue sur la mer Égée : le Mont Pélion. Ski en hiver et plage en été, des villages incontournables et traditionnels, des hôtels prestigieux et des maisons de maître… Le Pélion offre luxe, calme et volupté.


E.B – Meretdemeures.com
 
Archives