IMMO : Investir à l’Île Maurice, le choix de l’immobilier neuf

​​​​​​​À l’Île Maurice les programmes immobiliers fleurissement et les acquéreurs étrangers sont toujours plus nombreux. Quelles sont les raisons de cet engouement pour la pierre et les possibilités d’achats à disposition des investisseurs.

Avec sa nature luxuriante et son climat doux, l’île Maurice est une destination qui attire de plus en plus d’expatriés, de jeunes retraités et d’investisseurs en quête d’une résidence secondaire. Depuis quelques années, les étrangers non-résidents ont la possibilité d’investir dans l’immobilier neuf sur l’île et bénéficient même d’avantages.

 

L’île Maurice, paradis des investisseurs étrangers

Le marché de la résidence secondaire, longtemps orienté sur l’immobilier de luxe, est désormais accessible au plus grand nombre. Les investisseurs étrangers peuvent ainsi trouver des appartements neufs à partir de 160 000 €.

L’immobilier neuf est en pleine expansion sur l’île. La plupart des programmes neufs sont situés sur le bord de mer et offrent des services de luxe tels que spa et golf. Les acquéreurs ont l’embarras du choix entre les appartements et maisons d’Asmara, les villas de luxe du domaine d’Anahita, le Domaine de Mahé, les villas Azuri ou Marguery…

Investir dans l’immobilier à l’île Maurice peut se révéler un choix intéressant. La fréquentation touristique de l’île est constante et le climat du pays permet aux propriétaires de louer leur bien toute l’année. La plupart des domaines immobiliers ou complexes touristiques proposent des services de gestion locative garantissant ainsi un revenu aux propriétaires pour les mois où ils n’occupent pas leur logement.

Cet engouement pour l’immobilier à l’île Maurice s’explique aussi par une fiscalité clémente pour les expatriés ayant obtenu la résidence. En effet il n’y a pas d’impôts sur la fortune immobilière (IFI), pas de droits de succession, le taux d’imposition général est de 15 %, il n’y a pas de double imposition (pour les français notamment), pas d’impôts sur la plus-value en cas de revente, pas de taxe foncière ou d’habitation…

 

Les plans d’investissements

Pour réguler le marché immobilier à Maurice et le marché de la résidence secondaire en particulier, l’État et le Board of Investment (BOI) ont mis en place des directives pour encadrer les transactions immobilières étrangères. Les achats effectués par des étrangers sont régulés par le PDS (le Property Development Scheme qui comprend aussi l’achat en R+2) et le Smart City.

Le plan de développement immobilier ou PDS (Property Development Scheme) permet d’encadrer l’accession à la propriété pour les non-résidents. Il concerne l’immobilier neuf et les achats sur plan dans des résidences de standing sécurisées avec espaces loisirs et services de gestion. Il n’y a pas de prix minimum imposé pour l’achat d'un bien immobilier. Un acquéreur étranger est éligible pour l’obtention de la résidence s’il investit plus de 500 000 $ (soit 450 000 € environ). L’achat en R+2 permet d’acquérir un bien en copropriété dans un immeuble de plus petites dimensions mais d’au moins 2 étages.

Le schéma de ville intelligente ou SCS (Smart City Scheme) a pour objectif de développer des programmes immobiliers à usage mixte (bureau et résidentiel) en même temps que des zones commerciales, des espaces verts et de loisirs. L’idée est de créer des villes dynamiques intégrant des technologies intelligentes et respectueuses de l’environnement.

E.B – Meretdemeures.com

 

Découvrez un grand choix de maisons et appartements à vendre à l’Île Maurice sur Mer et Demeures.

Archives